• Anges d'Apocalypse : 1 - Le tourment des aurores de Stéphane Soutoul

    Anges d'Apocalypse : 1 - Le tourment des aurores de Stéphane Soutoul   

    Editeur : Rebelle Editions

    Résumé : 

    Deux corps pour une seule âme. Impossible selon vous ? 

    C'est pourtant le fardeau que j'endure suite à la malédiction lancée par un sorcier. Tout ça parce que j'ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine, je l'ai tué, mais en attendant quelle plaie ! La nuit, je suis Famine, l’un des quatre cavaliers de l’apocalypse, et ex-meurtrière qui s’est reconvertie dans la profession de garde du corps. Et lorsque vient le jour, je me trouve coincée avec l’identité de Samantha, une lycéenne des plus ordinaires.

    Comme si je n’avais pas déjà suffisamment d’ennuis avec deux vies à mener de front, la Cour des sorciers de Toronto vient de me confier la protection de son lord. Il faut dire que certains de ses dissidents se sont mis en tête de le supprimer. Cette fois-ci, je n'ai pas le droit à l'erreur, même si mon côté humain a choisi le mauvais moment pour s'enticher d'un étrange garçon, le genre craquant, mais véritable nid à problèmes...

    Je vous le dis : pas facile de gérer deux existences à la fois !

    L’avis de #Zouzounella : une intrigue pleine de rebondissements dans un univers fascinant !

    La spécificité de cette héroïne c'est que dès l'aube et jusqu'au crépuscule, son âme, du fait d’une malédiction jetée par un amoureux éconduit, quitte son enveloppe d'être surnaturel pour habiter celle d'une adolescente, Samantha, tout ce qu'il y a de plus normale. La nuit, sous le nom de Syldia, elle est en fait Famine l'un des quatre cavaliers de l'apocalypse. L’ambivalence d’être surnaturel / ado humaine, avec toutes les contraintes qui vont avec, en fait un personnage très intéressant à suivre.

    Sur la base d’une narration alternée, les points de vue de Syldia occupent tour à tour deux corps aux opposés l’un de l’autre. C’est bien Syldia que l’on retrouve, même si du fait de son corps d’adolescente, elle s’adoucit sous nos yeux grâce à l’affection que lui porte sa famille mortelle durant la journée. C’est une immortelle qui évolue au cœur de l’action à cause de son métier de garde du corps. En tant qu’ex ange de l’Apocalypse, elle est une vieille âme, ce qui se ressent surtout à son côté blasé.

    Progressivement, elle emporte un peu de cette humanité et cette douceur avec elle, faisant fondre la glace qui recouvre son cœur. La magie s’invite aussi en journée… C’est ce qui renforce la crédibilité de l’univers, car même si on a affaire à deux vies distinctes, mais aucune cloison n’a été érigée, de sorte qu’elles pourraient finir par s’accorder… 

    C’est un tome introductif, les choses mettent un peu de temps à se mettre en place, mais ce n'est néanmoins pas surprenant pour un premier opus d'Urban Fantasy. L’intrigue est toutefois pleine de rebondissements !

     

    La plume de l’auteur est agréable à lire, avec de petites touches d’humour, parfois un peu de sarcasme, et son univers, dans lequel Syldia vit la nuit, ce Toronto, où une assemblée de vampires et un coven de sorciers se partagent le pouvoir, est fascinant. 

    Anges d'Apocalypse : 1 - Le tourment des aurores de Stéphane Soutoul


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :