• Chroniques Auteurs B

  • La meute de Mervent – T3 de Laura Black

    aux Editions Sharon Kena, Collection SK.PARANORMALE (12 juin 2018)

    L’existence s’est chargée d’enseigner à Cassandre, sentinelle de la meute Ténébris, qu’il faut frapper la première pour survivre. Farouche et indépendante, elle vit en marge de son clan, perpétuellement sur ses gardes.

    Aussi la tueuse impitoyable n’apprécie-t-elle guère la mission que lui confie son alpha. Ce dernier, déterminé à soumettre la meute de Mervent, exige qu’elle investisse le camp adverse en séduisant Luc, jeune mordu au contrôle encore fragile.

    C’est à reculons que la jeune femme embarque pour l’île de Tréhant afin d’assister au mariage de l’alpha des loups blancs. Car, elle le sait, ce qui l’attend là-bas pourrait bien remettre en question les fondements même de son existence.

    Et si elle-même s’insurge contre cette vérité, sa louve trépigne d’impatience à l’idée de revoir un certain loup…

    Un loup dont les jours sont désormais comptés…

    L’avis de #Zouzounella : encore un bon moment passé avec les personnages attachants de Laura Black

    Cette fois-ci, c’est l’histoire de Cassandra, la sentinelle de la meute Tenebris avec Esteban, le bêta de la meute de Mervent au lourd passé.

    Ismaël, l’alpha de la meute Tenebris veut absolument pendre le contrôle de la meute de Mervent, car il convoite la belle Alyssa, sorcière-garou et compagne d’Erik, l’alpha de la meute de Mervent.

    Dans cette tentative de prise de pouvoir, il ne s’attendait pas à ce qu’Esteban et Cassandra se révèlent être des âmes sœurs (ce que l’on avait découvert à la fin du volume précédent) !

    Son esprit retors va modifier ses plans en conséquence.

    Heureusement, la meute de Mervent peut compter sur des alliés solides et de nouveaux personnages vont se signaler.

    J’apprécie beaucoup cette suite qui se distingue des volumes précédents dans son intrigue : bien sûr, il y a la romance, mais les péripéties autour sont denses et laissent envisager de futurs développements !

    La meute de Mervent – T3 de Laura Black


    votre commentaire
  • Mercy Thompson - T10 - L'Épreuve du silence de Patricia Briggs  

    Milady (18 octobre 2017)

    Enlevée par l’un des plus puissants vampires au monde, retenue en otage afin de manipuler son mari, le loup-garou Adam, et la reine des vampires des Tri-Cities, Mercy parvient à échapper à son ravisseur de justesse. Seule et désarmée au beau milieu de l’Europe, à des milliers de kilomètres des siens, Mercy doit se frayer un chemin entre ennemis et alliés potentiels, et éviter de déclencher la guerre qui gronde entre loups-garous et vampires, et dresseraient les meutes les unes contre les autres. Et au cœur de la cité millénaire de Prague, les fantômes rôdent…

     

    L’avis de #Zouzounella : où l’on retrouve avec plaisir Mercy !

    Dans ce nouveau volet des aventures de Mercy Thompson, notre coyote préférée se retrouve isolée de la Meute, puisqu’elle est enlevée et emmenée en Europe.

    Après plusieurs volumes dont l’action était plus focalisée sur les Fae, on revient dans le monde des vampires, manipulateurs et retors.

    Contrairement à son habitude, ici nous suivons alternativement le point de vue de Mercy et celui d’Adam tout au long de l’histoire.

    Le don de Mercy pour semer le Chaos va lui être utile pour se sortir de situations périlleuses.

    Le talent de Patricia Briggs ne se dément pas et elle utilise les mythes et légendes d’Europe centrale pour étoffer son récit, notamment celui du Golem de Prague et nous plonge par des anecdotes dans des heures sombres de l’Histoire.

    Mercy Thompson - T10 - L'Épreuve du silence de Patricia Briggs


    votre commentaire
  • La citadelle des monstres -T1- Le pacte d'Hécate de Laura Black 

    Éditions Sharon Kena (17 octobre 2017)

    Romane et Iaël, amies d'enfance, ont créé leur entreprise dans l'organisation de mariages. Quand Iaël se casse la jambe, Romane se précipite à Lirelle, petit village breton, pour s’acquitter du contrat signé par son amie et organiser un mariage fastueux.

    Rien de bien compliqué a priori pour la jeune femme qui travaille dans l’événementiel depuis cinq ans.

    Sauf que Lirelle, citadelle enclavée, se révèle plus mystérieuse que prévu.

    Que cachent en réalité les remparts qui isolent la ville du monde extérieur ? Pourquoi n'y a-t-il pas d'enfants dans les rues ? Pourquoi tout le monde paraît effrayé par le kiosque du jardin communal ? Qui est Rosaline, cette femme que tout le monde semble haïr depuis qu’elle a fui la citadelle trente ans plus tôt ?

    Entre visions et mal-être inexplicable, Romane louvoie en eaux troubles, plus vulnérable que jamais quand elle réalise qu'elle n'est pas insensible au charme du fiancé... Un homme qui a tout du prédateur et lui apparaît parfois sous les traits d'un énorme loup...

     

    L’avis de #Zouzounella : encore une nuit blanche !

    Eh oui, je devrais commencer à m’habituer, mais quand j’ouvre un livre de Laura Black, je n’arrive pas à le poser et je le lis d’une traite ! ;-)

    Tous les ingrédients d’un excellent roman sont présents : un univers fantastique avec une pointe d’originalité, des personnages de caractère, une intrigue mêlée à une romance, des rebondissements et de l’inattendu !

    Romane est une jeune femme attachante, qui s’est toujours sentie incomprise et peu aimée par ses parents, à cause de visions qu’elle tait maintenant pour ne plus être envoyée chez le psy. Heureusement qu’elle est proche de sa meilleure amie, Iaël et a été adoptée dans sa famille. Sa grand-mère Gwenina lui porte une grande affection.

    Toutefois, lorsqu’Iaël l’appelle pour lui demander de laisser tomber ses vacances au soleil et de venir lui porter assistance pour l’organisation du mariage d’un de ses amis, elle sent qu’il y a anguille sous roche.

    Pourtant, elle ne peut lui refuser et arrive dans ce lieu étrange, qui lui semble familier tout en dégageant une impression de détresse. Ses habitants lui apparaissent tout à fait insolites, avec des costumes de différentes époques. Se pourrait-il que leurs natures soient différentes, elles aussi ?

    Par ailleurs, l’ambiance qui règne pour les préparatifs d’un mariage lui semble anomale, dépourvue du sentiment de bonheur auquel on pourrait s’attendre en ces circonstances.

    Elle est d’autant plus déstabilisée lorsqu’elle croise enfin le fiancé, qui se met à flirter avec elle !? Bien malgré elle, une incroyable alchimie se développe entre eux…

    Elle est également surprise de ne pas voir d’enfant dans toute la ville : que se passe-t-il donc ici ?

    Je m’arrête là pour ne pas spoïler, mais elle va aller de surprise en surprise, menant différentes enquêtes dans ce lieu aussi singulier que ses hôtes.

    Le petit monde de la Citadelle me manque déjà ! Grâce au Ciel, le tome 2 vient juste de sortir, je vais me précipiter dessus !

    La citadelle des monstres -T1- Le pacte d'Hécate de Laura Black


    votre commentaire
  •  

    La Meute des Loups Blancs : Spin-off de la meute de Mervent de Laura Black 

    Éditions Sharon Kena, 16 janvier 2018

    La meute des loups blancs... Autrefois prospère et fertile, elle s’est repliée sur elle-même depuis qu’une malédiction a décimé bon nombre de ses loups. Et l’heure approche de payer de nouveau un lourd tribut...

    Derek, son alpha, se montre prêt à tout pour préserver les survivants, même s’il s’agit de condamner un innocent. Car si un évanescent peut démêler les fils du sortilège, aucun n’a jamais survécu à cette épreuve.

    Derek réalise qu’il est incapable de savoir laquelle endosse le rôle de sauveur.

    Est-ce la flamboyante Coralie qui irradie d’une aura singulière et captive la plupart des mâles alentour ? Ou Éline, timide et méfiante, qui le fuit comme s’il était le diable en personne ?

    Tandis que l’ennemi guette, prêt aux pires exactions pour anéantir la meute, l’alpha découvre que les deux jeunes femmes pourraient bien lui réserver d’autres surprises et remettre en cause ses choix. Et sa survie...

     

    L’avis de #Zouzounella : où on en apprend plus sur les alliés de la Meute de Mervent

    J’ai été ravie de retrouver la plume fantastique de Laura Black ainsi que d’en apprendre davantage sur les alliés d’Eric et Alyssa, que l’on retrouve au cours du récit.

    Ce tome met en avant Derek, le chef de la meute des Loups Blancs, qui subit une malédiction depuis près de 200 ans et qui est désireux d’y mettre un terme. En effet, une partie de la meute a été détruite il y a un siècle et c’est comme ça qu’il en est devenu l’alpha. Il souhaite donc plus que tout protéger les siens, notamment sa sœur Eva.

    Il va donc appeler un évanescent à l’aide par le biais de la magie, même s’il sait que celui-ci risque d’y laisser la vie.

    Mais il va voir arriver deux personnes au lieu d’une et ce sont deux magnifiques jeunes femmes, Coralie et Eline. Attirées par la magie du dolmen, leurs pouvoirs qui étaient latents jusque là vont se développer rapidement et elles vont susciter l’intérêt de tous sur l’île et même celui de leur ennemi.

    Encore une fois, l’intrigue est bien menée et les rebondissements s’enchaînent, jusqu’à la fin qui laisse entrevoir une possible trame pour une prochaine aventure de la Meute de Mervent !

    La Meute des Loups Blancs : Spin-off de la meute de Mervent de Laura Black

     


    votre commentaire
  • Coeur d'Ours de Mélanie Baranger,‎ 

    Les éditions Livresque (24 janvier 2018)

    Après le décès de sa sœur, Anna hérite de sa demeure. Ne trouvant pas le courage de s’y installer, elle loge chez Ronan, leur meilleur ami.

    Le temps fait son œuvre, la jeune femme s’accoutume de sa peine et décide de visiter la maison quelques mois plus tard. Seulement voilà, les lieux sont occupés par un homme mystérieux et terriblement attirant.

    Qui est-il ? Quel est cet étrange tatouage sur son torse ?

    Anna trouvera sa réponse lors d’un voyage humanitaire où elle prendra connaissance d’une étrange légende... celle de l’homme-ours. Et si tout cela était lié ?

     

    L’avis de #Zouzounella : une romance pleine d’humanité

    J’ai apprécié de retrouver la plume fantastique de Mélanie que j’avais découverte avec « Au-delà des Limbes ».

    Avec délicatesse, elle aborde cette fois-ci plusieurs thèmes : le deuil, l’engagement dans des missions humanitaires, l’alcoolisme et elle nous présente une version revisitée du conte de « La Belle et la Bête ».

    Bien évidemment, le côté fantastique et magique, auquel la jeune héroïne est confrontée présente un contraste avec la réalité.

    L’onirisme permet, indirectement, aux deux principaux protagonistes de se découvrir davantage.

    Le cheminement d’Anna alterne avec le point de vue de Thomas /l’Ours, ce qui permet d’en savoir un peu plus sur celui-ci.

    Les personnages secondaires apportent une vision alternative : Ronan ne vit pas son deuil de la même façon qu’Anna et sa meilleure amie est marquée, tout comme elle, par les rencontres qu’elles feront lors de leur voyage ; les neveux de Thomas offrent à celui-ci une raison de tenir, même lorsqu’il perd espoir.

    Malgré quelques répétitions, une histoire riche en émotions et une leçon d’humanité nous sont fournies.

    Coeur d'Ours de Mélanie Baranger


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique