• Un palais d’épines et de roses de Sarah J. Maas

    Un palais d’épines et de roses de Sarah J. Maas, Traduction de Anne-Judith Descombey

    Éditions De la Martinière jeunesse (9 février 2017)

     

    En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
    Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
    Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?
    A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
    Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

     

    L’avis de #Zouzounella : une version revisitée et approfondie de la Belle et la Bête

    L’auteur a su créer un univers dense et original, Prythian, sans perdre de vue le conte de la Belle (Feyre) et la Bête (Tamlin), revisité avec des Fae.

    Un monde qui est élargi aux différentes cours Fae, en plus des terres des hommes. Et l’enjeu est celui de la sauvegarde de tout celui-ci.

    Le personnage de Feyre est un mélange de pragmatisme, de lucidité et parfois d’une grande naïveté. 

    Au début, Feyre est pleine de préjugés, se basant sur les rumeurs et les on-dits. Après avoir tué le loup qui était en réalité un Fae, elle est contrainte de suivre Tamlin dans son royaume du printemps pour payer son crime. Peu à peu, elle va découvrir une réalité différente des racontars et que le pays et ses habitants sont en proie à une malédiction.  Elle va s’ouvrir peu à peu à son entourage.

    Puis vient le moment où tout bascule, où les révélations vont lui faire prendre conscience de son attachement à ses nouveaux amis mais surtout de son amour envers Tamlin. Son amour va l’aider à encaisser les révélations et à surmonter les épreuves.

    Cette réécriture est merveilleuse bien que parfois sombre et cruelle, j’ai eu l’impression de revenir aux sources des contes, sans le côté aseptisé de la sauce « Disney » ! 

    De plus, c’est l’héroïne qui affronter les épreuves et non La Bête !

    Les personnages sont tous bien développés, même les personnages secondaires et même les « méchants » (ou se faisant passer pour tels) !

    L’auteur a aussi introduit de nouvelles personnalités, moins restrictives donc plus intéressantes dans l’histoire, comme celle de Rhysand.

    La fin laisse présager une suite et si tel est bien le cas, je serais très heureuse de la découvrir !

    Un palais d’épines et de roses de Sarah J. Maas


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :