• Un palais de colère et de brume de Sarah J. Maas

    Un palais de colère et de brume de Sarah J. Maas,‎ Traduction Anne-judith Descombey 

    aux Éditions De la Martinière jeunesse (8 février 2018)

    Feyre a survécu aux défis d'Amarantha. Elle est devenue une Fae, créature immortelle, et a hérité de pouvoirs qu'elle ne maîtrise pas.

    Mais son cœur est resté celui d'une humaine, et elle ne peut effacer ce qu'elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps...

    Elle ne peut non plus oublier qu'elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais. Et si elle est d'abord réticente, elle va découvrir qu'il est loin d'être le Fae cruel et manipulateur qu'elle pensait connaître. Et, à ses côtés, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs d'immortelle. Et douter de ce qu'elle ressent pour Tamlin...

    Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile à l'horizon. Car les desseins du roi d'Hybern pourrait bien ébranler tout le royaume des immortels.

     

    L’avis de #Zouzounella : encore meilleur que le premier tome !

    J’ai trouvé ce deuxième tome encore meilleur que le premier, et ce n’était pas gagné d’avance, tellement celui-ci était déjà excellent !

    On prend de la distance avec le conte de la Belle et la Bête et on évolue dans l’univers spécifique de l’auteur, même si parfois quelques passages amènent à faire un petit parallèle entre Hadès et Perséphone pour Rhysand et Feyre.

    Le personnage de Feyre évolue et ses réflexions avec elle.

    Elle n’est pas sortie indemne des épreuves imposées par Amarantha, elle en fait toujours d’horribles cauchemars, elle culpabilise d’avoir dû ôter la vie à des innocents.

    La magie, dont elle a hérité en même temps que sa résurrection la bouleverse et elle aimerait apprendre à la maîtriser et à combattre.

    En comparaison, on a l’impression que Tamlin « régresse », son comportement ultra-protecteur l’étouffant, car il ne veut rien savoir et continue de la considérer comme la pauvre petite humaine qu’il doit protéger à tout prix.

    Heureusement pour elle, Rhysand intervient à temps à diverses reprises pour l’aider, ce qui lui semble incompréhensible. Auprès de lui, elle va enfin pouvoir respirer, se reconstruire et même apprendre à lire et à écrire !

    Mais plus que tout, elle veut participer au combat qui s’annonce contre le roi Hybern, qui menace autant les Fae que les humains et sa propre famille. Car il a découvert un puissant artefact et il faut l’empêcher de l’utiliser…

    Dans ce volume, on découvre également d’autres cour que celle du Printemps, notamment la cour de la Nuit (celle de Rhysand) et celle de l’Été, dans laquelle notre héroïne va faire un passage remarqué.

    L’intrigue est vraiment bien menée et prenante, en savants dosages de romance, de suspens et d’action. La plume habile de l’auteur nous donne l’impression d’avancer en même temps que Feyre et de prendre connaissance et conscience des évènements avec elle, avec quelques rebondissements inattendus.

    J’ai vraiment hâte d’en connaître la suite !

    Un palais de colère et de brume de Sarah J. Maas


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :