• Scorpi T01 : ceux qui marchent dans les ombres de Roxane Dambre 

    Calmann-Lévy (5 octobre 2016)

    Une histoire d’amour survitaminée dans un Paris teinté de surnaturel
     

    Par un de ces orages d’été dont Paris a le secret, la jeune Charlotte découvre un petit garçon blotti au pied de son immeuble, ses cheveux sombres dégoulinant, son T-shirt plaqué par la pluie.
    Charlotte, qui est la gentillesse même, lui propose de s’abriter chez elle.
    Là, l’enfant lui tient des propos ahurissants : ses parents et son grand frère sont des « créatures de l’ombre », des tueurs à gages aux pouvoirs surnaturels, baptisés les Scorpi. Lui-même, Élias,
    est en apprentissage. Et sa phrase fétiche semble être : « Tu veux que je le tue ? »
    Charlotte n’en croit pas un mot, d’abord. Mais bientôt elle découvre dans son salon une à version vingt-cinq ans d’Élias, un grand brun aux yeux bleu outremer. Adam, le frère aîné, vient d’entrer dans sa vie, et celle-ci va tourner à la cavalcade.
    Comment réagir quand on a vingt-trois ans, qu’on est seule et plutôt pacifique, et qu’on tombe amoureuse d’un tueur à gages qui n’est même pas humain ?
    Alors ? Prêts à suivre ceux qui marchent dans les ombres ?

     

    " Passionnant et addictif "

    PopCulte

    « Découvrez ce cocktail réussi entre humour piquant, passion farouche et affrontements de forces surnaturelles ! »
    Sensuelle

    « De la fantasy française, des rappels culturels hexagonaux, un amour qui triomphe de tous les obstacles, de nombreuses épreuves subies par les héros rappelant les romans de chevalerie. »
    Notes bibliographiques

     

     

    L’avis de #Zouzounella : une lecture hautement addictive !

    Ce livre est un piège : dès le moment où vous entrez dans l’histoire, vous ne pouvez plus en sortir tant que la dernière page n’est pas tournée ! Et après, on en veut encore et on se précipite sur le tome 2 !

    Charlotte est une jeune femme gentille, trop gentille même, car un de ses collègues n’hésite pas à la harceler sur son lieu de travail.

    C’est cette bonté qui va faire basculer sa vie : en effet, en découvrant un jeune garçon sous la pluie en bas de chez elle, elle ne peut s’empêcher de lui porter secours et de l’inviter à venir se réchauffer chez elle.

    Elle se prend d’affection pour Elias Lesath, mais rapidement elle constate qu’il n’a pas un comportement tout à fait normal pour un enfant de son âge. Elle décide alors de le protéger, sans se douter que c’est le petit dernier d’une famille surnaturelle de tueurs à gages.

    En faisant des recherches sur internet sur le nom de famille de l’enfant, elle déclenche des alertes auprès d’un agent des services de l’ultra-criminalité, l’inspecteur Daniel Balard, qui s’intéresse de près à Adam, le grand frère d’Elias.

    D’ailleurs, peu après, elle découvre celui-ci dans son salon, une version plus âgée d’Elias et là, les catastrophes vont s’enchaîner autour de la jeune femme. Elias est tellement enthousiaste de sa rencontre avec Charlotte, qu’il va proposer à son frère de l’épouser.

    S’ensuivent des situations plus rocambolesques les unes que les autres.

    Mais le code d’honneur de leur famille en fait également des sortes de chevaliers des temps modernes et leur décalage avec le monde des humains fournit nombre de situations cocasses mais aussi pleines de tendresse.

    Les personnages sont attachants. Les dialogues sont surréalistes et pleins d’humour mais, la plume de l’auteur est fluide et addictive. À lire et à relire !

    Scorpi T01 : ceux qui marchent dans les ombres de Roxane Dambre


    votre commentaire
  • A cran, à crocs – épisode 1 : Le virus V de K. Aisling

    Éditions Sharon Kena, 27 octobre 2017

    Je déteste Halloween ! Non seulement je ne comprends pas pourquoi les gens aiment se déguiser et habiller leur maison avec des horreurs mais, en sus, cette fête ne m’avait jamais rien apporté quoi que ce soit de bon !

    Quelques années auparavant, j’avais surpris mon fiancé dans une position embarrassante avec une blonde très peu vêtue. Cette année, je me retrouve dans une situation improbable, attaquée par un fou furieux infecté par un virus, puis ligotée sur un lit d’hôpital.

    Pour éviter de terminer en cobaye humain, on me donne une mission : retrouver le premier V ! Cette quête va me mener tout droit vers un monde qui m’est inconnu et vers un homme qui chamboulera ma vie à jamais.

     

    L’avis de #Zouzounella : encore une belle trouvaille !

    Encore une nouvelle façon d’appréhender le vampirisme par l’auteur, dont l’imagination foisonnante fait ma joie !

    Lyra n’est pas une petite chose fragile et son métier sort des sentiers battus : elle est mécanicienne ! (Bon, là c’est un petit clin d’œil à Mercy Thompson, l’héroïne de Patricia Briggs ;-))

    Un soir, en rentrant d’une soirée arrosée en charmante compagnie, elle se fait agresser par un homme aux yeux injectés de sang et se réveille prisonnière dans un laboratoire.

    Là, on lui fait remarquer qu’elle n’a pas le même comportement que les autres victimes et on lui fait une offre qu’elle ne peut pas refuser, c’est-à-dire remonter à la source pour pouvoir mettre au point un vaccin sinon elle servira de cobaye.

    Lors de ses investigations, elle va rencontrer des êtres surnaturels, des vampires, et un en particulier, Aston, qui lui fait de l’effet. Pourtant, depuis sa douloureuse rupture avec son ex, elle n’est pas portée à redonner sa confiance et à envisager une relation, tout séduisant soit-il !

    Cette mission de sauvetage en est-elle réellement une et poursuit-elle son enquête pour le gouvernement, comme on le lui a fait croire ?

    Ou tout ceci n’est-il qu’un vaste complot scientifique pour qu’une élite obtienne plus de pouvoir ?

    J’ai adoré retrouver la plume fluide de l’auteur, dont le style s’affirme à chaque ouvrage, avec toujours une bonne dose d’humour.

    L’intrigue est prenante et pleine de rebondissements.

    Le naturel des réactions de Lyra est bien vu, on partage ses doutes et son envie de survivre.

    Les personnages secondaires sont convaincants, que ce soit son meilleur ami Davy ou bien l’inquiétant colonel Harwick.

    Vivement le prochain épisode pour en savoir plus !

    A cran, à crocs – épisode 1 : Le virus V de K. Aisling


    votre commentaire
  • Animae, T1- L'Esprit de Lou de Roxane Dambre 

    Le Livre de Poche (14 mai 2014)

    Je m’appelle Lou, j’ai 20 ans, et dans quelques heures, je vais m’installer dans les bureaux de la DCRI, les services secrets français. Mon job ? Officiellement, je suis consultante au département de recherche sur l’inexplicable. En réalité, je traque une bizarrerie qui rôde dans la nuit parisienne et qui fait hurler de rage mon instinct de panthère. Oh, je ne vous ai pas dit ? Comme tous ceux de ma race, ma vraie nature est animale, et je me transforme à volonté. Nous, les Daïerwolfs, formons un peuple très puissant, mais contraint de se cacher des faibles humains. Enfin, faibles... L’officier qui m’a recrutée, le capitaine Sylvain Levif, pourrait me vaincre d’un seul regard tant il me plaît ! À cette heure, je n’ai pas encore décidé si cela va rendre ma mission plus agréable ou plus compliquée. Ou les deux. Et zut. Pourquoi ces choses-là n’arrivent-elles qu’à moi ?

    L’avis de #Zouzounella : j’ai passé un excellent moment de lecture !

    L’héroïne, Lou, est une Daïerwolf, c’est-à-dire une métamorphe, qui est entraînée à traquer les dissidents qui risquent de les dévoiler aux yeux du public. Sa mère est une chef de clan très respectée, mais elle rêve de devenir grand-mère ! Son meilleur ami, Camille, lui est d’une grande aide, même si c’est elle qui le protège : elle est une panthère et lui un caméléon !

    Lors d’une mission, elle est amenée à infiltrer une branche spéciale des services secrets, qui s’intéressent de près aux phénomènes paranormaux.

    Le chef de ce service, le capitaine Sylvain Levif ne la laisse pas indifférente. Mais il serait d’autant plus dangereux de céder à son inclination !

    Mais un Daierwolf assassin rôde et elle doit faire passer sa mission en premier.

    J’ai découvert un univers bien construit, avec une enquête à rebondissements. Le style est fluide, l’intrigue prenante. L’originalité avec laquelle le thème pourtant surexploité du genre et la petite touche d’humour en font un excellent roman d’urban fantasy. Je l’ai lu d’une traite et ne regrette qu’une chose : ne pas avoir plus de temps pour en lire la suite immédiatement !

    Animae, T1- L'Esprit de Lou de Roxane Dambre


    votre commentaire
  • Roxane Dambre – MAJ 04/12/2017Roxane Dambre est née en 1987 dans la banlieue de Paris. Très vite, son imagination lui montre les mystères qui dorment derrière les murs de la capitale à l’insu du commun des mortels et elle décide de prendre la plume pour les révéler. Par amour de la chimie et de la logique, elle a suivi des études dans la voie scientifique, sans jamais cesser d’écrire. Après plusieurs nouvelles publiées sous pseudonyme, Animae est son premier roman.

     

    Bibliographie

    • Aurora - 23 juin 2017
    • SCORPI, les origines - 8 avril 2016
    • SCORPI, T3 : Ceux qui tombent les masques - 29 janvier 2016
    • SCORPI, T2 : Ceux qui vivent cachés - 31 juillet 2015
    • SCORPI, T1 : Ceux qui marchent dans les ombres - 27 mars 2015
    • Animae T4 - Le rire de la hyène - 23 mai 2014
    • Animae T3 : Le cauchemar du chien - 22 novembre 2013
    • Animae T2 : La trace du coyote - 12 avril 2013
    • Animae T1 : L'esprit de Lou - 24 décembre 2012

    votre commentaire
  • Nechtaànomicon, Saison 1 - L'intégrale de Manon Elisabeth d'Ombremont

    L'ivre-Book, 10 septembre 2016

    Dans une histoire normale, il incarnerait le sombre méchant supposé mourir à la fin dans un affrontement épique contre un beau et vertueux héros.

    Mais quelqu’un (qui n’a subi aucune menace...) en a décidé autrement. Il a voulu lui donner le rôle principal dans ce récit. Après tout, le bien, le mal, c’est une affaire de point de vue !

    L’Ar’narakhe Nechtaàn est aussi ambitieux qu’égocentrique. Son but : détrôner Bélial et devenir le Sat’han de l’Envie. Son problème : il est scellé dans le corps d’un mortel et son ancestral ennemi choisit justement ce moment pour réapparaître...

    Et s’il n’y avait que ça !

    En prime, un texte inédit, «Quand Alek rencontre Nechtaàn».

    L’avis de #Zouzounella : le côté obscur mais divertissant 

    Attention, ce roman est pour les amateurs d’humour noir, d’ironie et de sarcasme

    Pour une fois, dans un univers de dark urban fantasy, le héro est un anti-héro : eh oui, c’est lui le « méchant » et c’est ça qui est drôle !

    Si vous ne pouvez pas en accepter le concept, passez votre chemin ;-)

    Sinon, laissez vous embarquer par l’humour noir et l’ironie de la plume fluide de cette jeune auteur, qui dépeint rapidement un monde parallèle plein d’êtres surnaturels aux interactions sulfureuses !

    Un démon qui tient une boîte de nuit, c’est assez space opéra ! ;-)

    Le ton sarcastique du narrateur donne principalement la voix au démon mais parfois aussi à ses alliés ou ses ennemis, les différents points de vue augmentant l’intérêt de l’histoire.

    Les échanges entre les différents personnages portent souvent une bonne dose d’humour. Les descriptions retranscrivent bien l’ambiance du récit.

    Le seul bémol, si je puis dire, réside dans cette fin en suspend qui n’appelle qu’une seule chose : une suite, rapidement.

    Nechtaànomicon, Saison 1 - L'intégrale de Manon Elisabeth d'Ombremont


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires