• Chroniques Auteurs A

  • Bane Seed, T1 : Guerre ou Paix ? de Fanny André 

    chez Mxm Bookmark (24 février 2017)

    Bane Seed est une Banshee aguerrie, pourfendeuse d'hommes infidèles, violeurs et meurtriers. Elle adore son job et le pratique avec zèle. Un peu trop, peut-être. Suite à une erreur commise, elle écope d'une mise à l'épreuve et se retrouve affectée au Conseil, une organisation chargée du maintien de l'ordre parmi les peuples faes. Non seulement elle doit régler un conflit entre deux clans du Petit Peuple, mais comble de malchance, on lui adjoint l'Incube Dorian Murray pour coéquipier.
    Non mais : un Incube ! Autrement dit, tout ce qu'elle déteste.

    Entre eux les étincelles fusent – au sens littéral ! – et quand leur mission s'avère bien plus compliquée que ce qu'ils envisageaient, on frôle le carnage !
    Guerre ou paix ? Tout repose sur ce duo détonant.

     

    L’avis de #Zouzounella : un bon moment de détente

    De l’humour, du sarcasme, une équipe explosive : un cocktail détonant pour passer un bon moment !

    Bien sûr, un des pivots du roman est l’antagonisme des natures des deux principaux personnages, la Banshee Bane Seed et l’Incube Dorian Murray.

    Le motif de leur sanction est à peine exposé et ce serait intéressant d’en découvrir davantage par la suite, surtout sur Dorian.

    Les deux protagonistes sont donc amenés à coopérer, bien malgré eux, pour éviter qu’une guerre éclate entre deux petits peuples. L’enquête, qui leur paraissait facile au départ s’avère plus retorse que prévu et ils vont devoir faire appel à toutes leurs ressources pour parvenir à trouver une solution qui satisfasse tout le monde.

    Les personnages secondaires sont aussi très intéressants, la vision particulière que l’auteur se fait de ces figures de légende est parfois désopilante.

    Le dénouement final est bien en adéquation avec leur nature rebelle et m’a fait sourire. J’attends donc un deuxième volet des aventures avec une grande curiosité !

    Bane Seed, T1 : Guerre ou Paix ? de Fanny André


    votre commentaire
  • Blackely, Gardienne de la nuit de K. Aisling, aux Éditions Sharon Kena, 17 octobre 2017

    Je me nomme Blackely. La nuit est mon domaine et j’en suis la protectrice. Je prends sous mon aile les victimes innocentes d’agressions formantées par l’Ordre Lumière... Ces cibles, tout le monde les connait. On les représente assoifés de sang, avec des canines proéminentes, quelques fois, ils ont une force et une vitesse hors du commun, et l’immortalité. Oui, vous l’avez compris, je parle des vampires. Or, dans mon monde, ils tentent de vivre normalement et de rester discrets. Peu atteignent le siècle d’existence et gagnent le nom d’Ancestral. Les membres de l’Ordre, sous le commandement de mon père, les traquent et les exterminent...

    Mon quotidien est bien rodé... trop peut-être. Une lettre. La venue d’un Ancestral. Une meute de garous. Des meurtres de plus en plus fréquents. Ces évènements vont bouleverser mon existence et vont m’obliger à revoir l’ordre de mes priorités.

    Il ne me reste que peu de temps. La mort n’attend pas. Elle frappe. C’est une compagne fidèle.

     

    L’avis de #Zouzounella : vivement la suite !

    J’ai retrouvé avec grand plaisir la plume de K.Aisling et ai découvert sa vision du monde des vampires, qui sont des êtres humains atteints d’une maladie qui les a transformés. Ils sont cependant loin des standards habituels, les plus jeunes étant surtout craintifs et la nécessité de boire du sang n’est apparemment pas leur priorité première.

    Son héroïne, Blackely, un rien badass, est une jeune femme au caractère bien trempé, qui enfouit ses émotions pour pouvoir mener à bien la mission qu’elle s’est donnée, c’est-à-dire de protéger les êtres surnaturels de l’Ordre de la Lumière, organisation visant à éradiquer les vampires et dirigée par son propre père.

    Pour ce faire, elle est épaulée par sa meilleure amie et colocataire, Cassy, qui est également une sorcière. Ses aptitudes à créer des potions et onguents de soin sont souvent sollicitées au retour de ses activités nocturnes !

    Elle bénéficie d’une autre aide en celle du chef de la meute locale des loups-garou, qui l’entraîne dans sa salle de sport et la soutient lors de ses virées nocturnes.

    L’arrivée d’un Ancestral, c’est-à-dire un vampire ayant dépassé la centaine d’années et de ce fait, disposant de capacités hors-normes, va changer la donne de sa petite routine. De plus une attraction commune les pousse l’un vers l’autre, mais est-ce bien raisonnable dans la situation actuelle de la ville ?

    En effet, en plus de la menace de l’Ordre, les loups-garous et vampires sont mis en danger par la survenue d’autres garous qui veulent prendre le pouvoir.

    J’ai apprécié le suspens du secret qui a été tenu tout au long de ce premier volume, qui pour une introduction, est pleine de rythme et de rebondissements. Les différents protagonistes sont identifiés au cours de son enquête, et j’ai apprécié qu’il y ait plusieurs ennemis différents, et pas forcément tous au courant de l’existence des uns et des autres.

    Je n’avais pas vu venir le « secret » de Blackely et ai hâte d’en découvrir la suite !

     

    Blackely, Gardienne de la nuit de K. Aisling


    votre commentaire
  • Dynasties, Tome 2 : L’étincelle sous la glace de Ilona Andrews, Traduction Guillaume Le Pennec, aux éditions J'ai lu (25 octobre 2017)

    Après une longue cavale, le tueur Jeff Caldwell a enfin été arrêté. Or les policiers l’interrogent en vain car l’une de ses victimes manque toujours à l’appel : Amy Madrid, une fillette de sept ans. Déterminée à lever le voile sur ce mystère, Nevada, détective professionnelle, décide de mener sa propre enquête. Car elle a le pouvoir de détecter les mensonges et d’obtenir la vérité, y compris quand on cherche à la lui cacher... Cependant, lorsqu’un client la sollicite, espérant lui confier une nouvelle mission, elle reconnaît qu’un peu d’aide serait bienvenue. Le puissant et séduisant Mad Rogan accepterait-il d’unir ses forces aux siennes ?

    L’avis de #Zouzounella : une lecture addictive !

    J’ai retrouvé avec un grand plaisir Nevada Baylor, cherche-vérité qui dissimule ses pouvoirs afin de ne pas être exploitée aussi bien par des agences gouvernementales que par les grandes familles de mages.

    Son empathie pour une fillette enlevée met en péril son anonymat et par là-même sa sécurité et celle de sa famille. Bien que s’étant déguisée, toutes sortes de personnes sont à sa recherche.

    Par ailleurs, lorsqu’un nouveau client vient lui demander son aide, son bon cœur va encore la mettre sur le devant de la scène. C’est au cours de cette nouvelle affaire que son chemin va recroiser celui de Mad Rogan, le héros/anti-héros, qui se conduit en chef de guerre.

    Cette enquête se trouve liée à la précédente et les rebondissements en tous genres vont se succéder à un rythme d’enfer : vont-ils arriver à coopérer ? mais surtout, vont-ils survivre ? Chacun est prêt à se sacrifier pour les siens !

    Chacun va en découvrir davantage sur le passé de l’autre et prendre l’ampleur du défi que représenterait un rapprochement entre eux.

    L’action et l’humour sont omniprésents mais laissent la part belle aux émotions.

    Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en découvrant ce deuxième opus que j’ai lu d’une traite en une nuit et j’attends le troisième avec grande impatience !

    Dynasties, Tome 2 : L’étincelle sous la glace de Ilona Andrews


    votre commentaire
  • Entre les mondes – T2 : Les descendants de Maëlle Andals 

    aux Editions Dreamcatcher, 1 mai 2017

    Alors que la paix est sur le point de régner à Méenne, Adrian est obligé de retourner dans la famille qui l’a vu naître. Il sait ce qu’il doit à son pays d’adoption ; alors ce sacrifice ne lui semble pas si grand après tout. Quant à Néva, elle a survécu... S’il est heureux de la retrouver, il va devoir pourtant lui dire adieu, encore une fois. Dans le monde de Néva, la mission des SDO semble terminée. Néva est bien décidée à s’expliquer avec Joshua sur leur relation. Elle veut son indépendance et refuse l’idée d’appartenir à qui que ce soit et encore moins à un vampire. Mais rien ne se passe comme prévu... Pourquoi refuse-t-il de sortir de sa vie ? L’affaire est-elle vraiment terminée ? Peut-elle vraiment arrêter de rencontrer Adrian comme il le lui a demandé ?

    L’avis de #Zouzounella : une suite à la hauteur de mes attentes

    On avait laissé les protagonistes dans une situation dramatique : Néva se sacrifiant pour vaincre Sorin et Adrian acceptant de retourner dans son pays d’origine pour instaurer la paix.

    Nos deux héros vont passer des moments difficiles. Néva est entre la vie et la mort, puis elle commence une réadaptation éprouvante, avec Joshua très présent, voire trop présent. Adrian se retrouve en cellule, à subir de nombreuses brimades et tortures.

    Tout du long, on en apprend plus sur leurs origines respectives et sur l’origine du passage.

    Les personnages évoluent et l’histoire va de rebondissement en rebondissement, sans temps mort. L’intrigue est bien maîtrisée.

    Les interactions avec leurs proches sont intéressantes et enrichissent l’histoire.

    Il est difficile d’en parler davantage sans spoïler, ce qui serait dommage !

    La fin laisse sur un cliffanger haletant et j’ai hâte d’en découvrir la suite !

    Entre les mondes – T2 : Les descendants de Maëlle Andals


    votre commentaire
  • Orgueil et Préjugés de Jane Austen, Adaptation de Stacy King, Illustrations PoTse 

    Editeur : Soleil (23 novembre 2016) Collection : SOL.SHOJO

    Lorsque Monsieur Bingley, jeune homme riche et célibataire, vient s’installer à Netherfield accompagné de son ami Monsieur Darcy, ce sont Madame Bennet et ses cinq filles à marier les premières averties ! Car chacun sait qu’un célibataire pourvu d(une belle fortune doit avoir envie de se marier. Découvrez cette superbe adaptation en manga du chef-d’oeuvre mondialement connu de Jane Austen. Tout l’humour et le romantisme de l’original y sont parfaitement éclairés par un dessin riche et somptueux.

     

    L’avis de #Zouzounella : amusant mais décevant

    Je me faisais une joie de redécouvrir ce chef d’œuvre de Jane Austen sous une nouvelle forme, appâtée par sa couverture magnifique.

    J’ai été quelque peu déçue par le contenu : en effet, la qualité des illustrations varie, on a parfois des dessins somptueux, puis ensuite quelques images quelconques.

    J’ai trouvé que justice n’était pas rendue à l’humour et la verve de l’auteur et le scénario, quoique fort proche, a souffert parfois de raccourcis.

    Les chibis étaient amusants, surtout celui de Madame Bennett !

    Mais il est vrai que l’exercice de style était difficile et qu’en grande fan de Jane Austen, j’ai déjà ma propre idée des personnages.

    N’hésitez-donc pas à le lire pour vous faire votre propre opinion !

     

    Orgueil et Préjugés de Jane Austen, Adaptation de Stacy King, Illustrations PoTse


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique